Aménagement du territoire & Développement durable

Paris désignée Ville capitale européenne de l’innovation

La Commission européenne a décerné à Paris le prix de la "iCapitale" 2017 saluant notamment le projet "Réinventer Paris" qui « invite des équipes interdisciplinaires à soumettre des projets urbains innovants pour transformer plusieurs sites souterrains de Paris ».
C’est à l’occasion du World Summit à Lisbonne que la ville lumière s’est vu décerner ce prix de l’innovation.

Économie & Emploi

30 NOVEMBRE / EUROPE/ EDAYPARIS

Le Mouvement Européen – France, Le Taurillon et Toute l’Europe suivent pour vous le European Business Day, événement européen majeur organisé à Paris le 30 novembre prochain.

Accès rapide

Société & Citoyenneté

EUROPE : 28 novembre 2017 à Marseille Seminaire Territoires après 2020

Le Commissariat général à l’égalité des territoires, le Président de Régions de France et le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur organisent un séminaire sur les financements régionaux européens : « L’Union européenne au cœur des territoires : les perspectives pour l’après 2020 » qui se déroulera le mardi 28 novembre 2017 à la Villa Méditerranée à Marseille, en présence notamment de Renaud Muselier.

Accès rapide

Solidarité

Championnat de foot de l’Intégration et de la Solidarité

Un championnat de foot 5 accueillera chaque samedi des équipes composées de joueurs migrants et de joueurs franciliens les après-midis de chaque samedi à partir du 30 septembre 2017.

4ième Printemps des Universités Populaires – Bobigny – 26/28 juin 2009

Publié le par la Délégation à la vie associative et à l’éducation populaire

Mots-clés : Universite d’éducation populaire

Envoyer par mail

Dans le cadre du transfert du site educationpopulaire93.fr sur le Centre Ressources Partenaires du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, la Délégation à la Vie Associative et à l’Education Populaire a souhaité re-diffuser les expériences des acteurs associatifs du territoire, actuelles ou passées, qu’ils ont ou avaient partagé avec l’ensemble des partenaires du réseau Education populaire 93. Les responsables associatifs y trouveront des exemples utiles de démarches et d’initiatives à partir desquelles construire leurs propres projets. Nous les re-publions dans cette série "Partage d’expériences associatives".

« Savoirs savants, savoirs pratiques, savoirs critiques et citoyenneté : quelles perspectives pour les UP aujourd’hui ? » Compte rendu des travaux réalisés à partir de la synthèse prononcée en clôture de nos travaux par Michel TOZZI, de l’Université Populaire de Narbonne.

Le Quatrième Printemps des Universités Populaires alternatives se situant dans le sillage du mouvement initié en 2002 par l’UP de Caen (car il existe d’autres types d’UP), a été organisé par l’Université citoyenne et populaire du 93 (UCP 93), et ouvert par son président, José Tovar, au chef-lieu du département (Bobigny), du 26 au 28 juin 2009.

Il a réuni une cinquantaine de personnes autour de 14 Universités Populaires ( dont une Université Populaire belge, de Bruxelles ) et une dizaine d’associations représentées. Il s’inscrit dans un mouvement qui s’amplifie, puisque de nouvelles UP ne cessent de se créer ( 3 ces derniers mois en Seine-Saint-Denis ), ou vont l’être (comme l’UP de Paris 8, ou l’université du savoir des vieux et vieilles, dite des Babayagas à Montreuil, pour s’en tenir au seul département du 93).

La convivialité était fort présente, notamment pendant les repas, organisés par une association locale de femmes antillaises, et lors d’un spectacle donné le samedi soir par la compagnie « Jolie môme ».

A noter qu’une subvention du Conseil général du 93 et une aide de la municipalité de Bobigny ont permis à l’UCP93 d’assurer l’accueil, la restauration et la logistique générale de ces deux journées sans frais pour les participants, ces deux institutions ayant tenu à marquer par cette aide leur intérêt pour l’éducation populaire.

Un 4ème Printemps des UP pour faire le point et continuer une réflexion :

Alors que l’an dernier l’accent avait été mis sur le partenariat avec les collectivités locales, très discuté pour ne pas tomber dans la subordination face aux questions de subvention, de locaux etc., c’est cette année le partenariat associatif, fortement représenté, qui était valorisé : présence d’associations d’éducation permanente notamment (mais aussi sur la mémoire de la colonisation), dans un département riche de ses traditions de luttes ouvrières mais aussi culturelles ( le 4ème Printemps s’est tenu, comme au 19ième siècle certaines Universités Populaires, dans une bourse du travail ).

S’est confirmée à cette occasion pour la majorité des Universités Populaires une forte dimension politique (l’émancipation individuelle et collective par les savoirs critiques).
Mais politique ne veut pas dire partisan : nombre d’intervenants de ces UP ont été ou sont politiquement engagés à titre personnel, avec les différentes nuances de la gauche : libertaire, communiste, socialiste, NPA… mais l’indépendance de l’association est toujours revendiquée ( à l’exception de la Dyoniversité, UP de St Denis qui ne cache pas ses sympathies pour le mouvement anarchiste ), et l’esprit critique s’y veut aussi autocritique.

La dimension territoriale de l’éducation populaire, fortement avancée l’an dernier par l’Université Populaire des Côtes d’Armor organisatrice, est affirmée aussi par certaines Universités Populaires : UCP 93 par la spécificité multiculturelle du département en région parisienne ; UP de Narbonne (dite de « Septimanie ») ; UP de l’île Maurice, qui cherche à établir des ponts entre les diverses communautés structurées de l’île.

Connectez-vous pour accéder à l'ensemble des documents du centre de ressources partenaires