Aménagement du territoire & Développement durable

Paris désignée Ville capitale européenne de l’innovation

La Commission européenne a décerné à Paris le prix de la "iCapitale" 2017 saluant notamment le projet "Réinventer Paris" qui « invite des équipes interdisciplinaires à soumettre des projets urbains innovants pour transformer plusieurs sites souterrains de Paris ».
C’est à l’occasion du World Summit à Lisbonne que la ville lumière s’est vu décerner ce prix de l’innovation.

Économie & Emploi

30 NOVEMBRE / EUROPE/ EDAYPARIS

Le Mouvement Européen – France, Le Taurillon et Toute l’Europe suivent pour vous le European Business Day, événement européen majeur organisé à Paris le 30 novembre prochain.

Accès rapide

Société & Citoyenneté

EUROPE : 28 novembre 2017 à Marseille Seminaire Territoires après 2020

Le Commissariat général à l’égalité des territoires, le Président de Régions de France et le Président de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur organisent un séminaire sur les financements régionaux européens : « L’Union européenne au cœur des territoires : les perspectives pour l’après 2020 » qui se déroulera le mardi 28 novembre 2017 à la Villa Méditerranée à Marseille, en présence notamment de Renaud Muselier.

Accès rapide

Solidarité

Championnat de foot de l’Intégration et de la Solidarité

Un championnat de foot 5 accueillera chaque samedi des équipes composées de joueurs migrants et de joueurs franciliens les après-midis de chaque samedi à partir du 30 septembre 2017.

Construire une Maison des Babayagas

Publié le par la Délégation à la vie associative et à l’éducation populaire

Mots-clés : economie sociale et solidaire citoyennete La maison des Bagayagas Droits des femmes partage d’expériences

Envoyer par mail

En 2001, à l’initiative de trois femmes, Thérèse Clerc, Monique Bragard et Suzanne Gouëffic, commence l’aventue de la Maison des Babayagas de Montreuil, projet de lieu de vie pour femmes vieillissantes qui se veut autogestionnaire, solidaire, citoyenne, écologique.

Pour encourager d’autres à se lancer dans cette aventure, elles dégagent dans cet article ce qui leur paraît être constitutif de leur cheminement.

1. Constituer un collectif de départ, assuré de s’accorder sur les principes fondateurs, et ayant pu éprouver les possibilités de travail en commun.

2. Se constituer en association, indispensable pour contacter les divers organismes, et solliciter les financements publics ;
ouvrir un compte en banque ;
donner un nom à l’association, qui peut être facilement mémorisé, reconnu, …
déposer Nom et éventuel Logo à l’INPI, pour en éviter toute utilisation fantaisiste ou fâcheuse.

3. Présenter le projet aux politiques. En particulier, au Maire de la commune sur laquelle pourrait s’implanter un tel projet.
En ce qui concerne la maison de Montreuil, Le Maire, Jean-Pierre Brard, a d’emblée été vivement intéressé par cette initiative, et le Conseil Municipal a voté l’attribution d’un terrain en centre ville à l’OPHLM, maître d’ouvrage, avec l’association, de ce projet. Un architecte, a été retenu qui a œuvré dans le sens du cahier des charges élaboré par l’association, et a conçu le projet architectural adopté par l’OPHM. La ville continue d’apporter son soutien à l’élaboration du projet. Les contacts à d’autres niveaux de responsabilités politiques seront facilités par l’engagement de la Ville.

4. Faire un travail pour se faire connaître des divers médias.

5. Elaborer un matériel de qualité pour favoriser la réflexion interne et faire connaître largement le projet de l’association.

6. Construire le collectif des prochaines résidentes, afin de s’assurer, par des contacts réguliers, de la possibilité de vivre et d’œuvrer ensemble.

7. Identifier les partenaires potentiels, acteurs politiques et administratifs, et acteurs « de la société civile ».
En particulier, Conseil Général, Conseil Régional, l’aspect innovation leur permettant d’envisager l’utilisation de lignes budgétaires particulières.

8. Solliciter d’autres financeurs possibles.

9. Se faire aider de « conseils », permettant un accompagnement par des personnes rompues à ces problématiques .

10. Participer activement aux diverses instances d’élaboration du projet. Nous avons toujours bien marqué la volonté de piloter notre projet – rencontres de l’association elle-même avec l’architecte et les divers financeurs. Il est indispensable de ne pas laisser échapper ce pilotage. Cette pugnacité est d’ailleurs tout à fait appréciée de nos partenaires qui se louent de ne pas être pour une fois, uniquement sollicités, mais bien interpellés en tant que tels.

11. Travail +++, espoir et conviction chevillés au corps ...
… pour traverser les calmes plats, les moments difficiles (il y en a ; il y en aura …) de cette formidable aventure.
C’est après 4 ans de travail intense et passionnant, dans l’espoir que 2008 verra notre emménagement dans la Maison des Babayagas de Montreuil, l’ultime point à mettre en exergue de :

Nota bene.

- Internet nous semble être un outil quasi indispensable : recherche de données, courrier …

- Nous envisageons l’ouverture d’un site qui serait une caisse de résonance des démarches qui se font jour ici et là dans les mêmes perspectives que les nôtres.

- Nous envisageons également d’engager un processus de constitution d’un Mouvement de « Maisons de Babayagas », ou autre formulation qui situe cette perspective, pour les éventuels porteuses ou porteurs de projet de nature semblable…

- Sur internet : AgeVillage, Seniorplanet, Accordages, entre autres, sont à consulter régulièrement.

- On peut se procurer gracieusement auprès de la Fondation Roi Baudoin une documentation tout à fait exceptionnelle
Site web : kbs-frb.be
Courriel : asg@ksb-frb.be

Contacts : La Maison des Babayagas
Monique Bragard, Tél : 01 48 70 00 40
Suzanne Gouëffic, Tél : 01 48 08 35 08
Adresse : 1, rue Hoche, 93100, Montreuil sous bois
Courriels : lesbabayagas@club-internet.fr->mailto:lesbabayagas@club-internet.fr et hypatie93@wanadoo.fr

Connectez-vous pour accéder à l'ensemble des documents du centre de ressources partenaires