Aménagement du territoire & Développement durable

60 belles histoires pour les 60 ans de l’UE

Il s’agit de projets, qui ont vu le jour grâce à des financements européens en France. Il s’agit de soutenir l’emploi, la croissance ou l’agriculture, ou encore des politiques européennes dans les domaines de l’environnement, la pêche ou la protection des citoyens.

Économie & Emploi

AAP FSE Développer les projets de coordination et d’animation de l’offre en faveur de l’nsertion et L’ESS

Coordination et animation de l’offre départementale en faveur de l’insertion par l’activité économique

Le présent appel à projets vise à sélectionner les structures qui mettront en oeuvre les opérations relevant du dispositif « Coordination et animation de l’offre départementale en faveur de l’insertion par l’activité économique ».

Date limite de dépôt : 6 mai 2017

Accès rapide

Société & Citoyenneté

Mardi 9 mai 2017 : Journée de l’Europe en Seine-Saint-Denis

Rendez-vous au Cinéma 104 à Pantin pour visionner le film récompensé au Prix Lux 201par le Parlement européen projeté à partir de 19h45 pour un coût modique de 3.50€ produit par Maren Ade et qui s’intitule Toni Erdmann.

Accès rapide

Solidarité

Appel à projets - Grand Paris, terrain de Jeux

Le Département de la Seine-Saint-Denis, les Etablissements Publics Territoriaux du département et la Ville de Paris lancent un appel à projets afin de proposer aux acteurs du sport d’utiliser des terrains disponibles pour proposer des installations sportives innovantes. Vous avez jusqu’au 6 avril à 16h pour participer.

"Escale d’eau" : d’Aulnay-sous-Bois au Forum Mondial de l’Eau, à Marseille.

Publié le par la Délégation à la vie associative et à l’éducation populaire

Mots-clés : eau campagne de sensibilisation citoyennete ; jeunesse méthodologie

Envoyer par mail

Dans le cadre du transfert du site educationpopulaire93.fr sur le Centre Ressources Partenaires du Conseil départemental de la Seine-Saint-Denis, la Délégation à la Vie Associative et à l’Education Populaire a souhaité re-diffuser les expériences des acteurs associatifs du territoire, actuelles ou passées, qu’ils ont ou avaient partagé avec l’ensemble des partenaires du réseau Education populaire 93. Les responsables associatifs y trouveront des exemples utiles de démarches et d’initiatives à partir desquelles construire leurs propres projets. Nous les re-publions dans cette série "Partage d’expériences associatives".

Après Clichy-sous-Bois en 2010, Aulnay-sous-Bois était la deuxième ville d’accueil du programme Escale d’eau, programme départemental de sensibilisation à l’eau...

Escale d’eau.

Escale d’eau est un programme départemental de sensibilisation à l’eau qui regroupe des actions culturelles, festives et sociales pour faire découvrir l’eau dans toutes ses dimensions aux habitants du département. Au programme, se trouvent des visites, des balades urbaines, une programmation artistique, des spectacles de théâtre, des goûters- et café-débats, des ateliers pratiques, des parcours citoyens…

Installé pour 6 à 12 mois dans une ville, les initiatives constituent un travail fécond de sensibilisation mené dans les écoles, les centres sociaux, les centres de loisirs, les PMI, les foyers clubs, les maisons de retraite, les associations.

Un bilan en quelques chiffres

Engagé en mars 2011, le projet s’est terminé fin avril 2012.

50 actions ont été menées avec 25 partenaires dont 4 services municipaux.

Les acteurs de ce projet ont été
- 3 centres sociaux
- 4 écoles
- 2 conseils de quartier
- 8 associations
- 4 foyers clubs
- une dizaine d’artistes et de compagnies.

Zoom sur le processus préparatoire au Forum Mondial de l’Eau.

L’idée du projet est née de la rencontre avec une équipe du Research Institute for Humanity and Nature (RIHN) du Japon en juin 2011. Ayant reçu en donation par le PNUE une sélection de 200.000 dessins d’enfants sur l’environnement, l’équipe a développé des ateliers utilisant ces dessins pour créer une approche sensible et artistique des questions liées à l’eau. L’objectif était de réunir des enfants japonais et des enfants aulnésiens au Forum Mondial de l’eau pour leur permettre de participer à cette rencontre internationale par un atelier créatif et multiculturel.

Les partenaires : Centre Social des 3 Quartiers, Ecoles Croix Rouge, Maison de l’Environnement d’Aulnay, Syndicat de la Corniche des Maures, Académie de l’Eau, RIHN...

Ateliers préparatoires au FME Ecoles Croix Rouge : Il s’agissait de trois classes de CM2 qui ont chacune élu 4 délégués pour porter la parole des enfants au Forum Mondial de l’eau.

Première étape (14 novembre 2011) :

Rencontre des 12 élèves délégués avec les partenaires japonais à la maison de l’environnement pour un premier workshop sur les dessins.

-  Matin  : brainstorming « les mots de l’eau » (verbes, adjectifs, noms). Constat : difficultés des élèves à se sentir libre du cadre scolaire et laisser parler leur imaginaire, les mots proposées restent très liées aux apprentissages théoriques (infiltration, évaporation, pollution, station d’épuration). Consternation y compris des enseignants face au difficile accès à l’imaginaire et au vécu personnel et intime en lien avec l’eau, comme si ces enfants manquaient de contact réels et concrets avec l’éléments eau.

-  L’après midi commence avec un tour du cercle : chacun est invité à parler d’une expérience forte qu’il a fait avec l’eau ou qu’il rêve de pouvoir faire un jour (nager dans des sources chaudes, nager avec des dauphins, toucher une raie, sauter d’une chute d’eau, nager dans l’océan et apprendre à reconnaitre tous les poissons avec leur nom…). On explique aux enfants l’importance de cette rencontre et de leur participation aux FME. Faire circuler l’imaginaire entre les enfants de différentes cultures, faire découvrir d’autres cultures de l’eau dans le monde…
L’ambiance dans le groupe change dès que Noriko et Abe présentent les dessins aux enfants. Étonnement, admiration, excitation autour des dessins présentés. Les élèves sont invités à deviner : d’où vient le dessinateur ? quel âge a-t-il ? Qu’est-ce qu’il a voulu représenter ? quel liens a-t-il avec l’élément eau ? …. Ensuite les enfants choisissent le dessin qui leur parle le plus et dessinent à leur tour. La consigne est la suivante : exprime par un dessin ce qu’est l’eau dans ta vie, dans ton quotidien pour la faire découvrir à l’enfant qui a dessiné avant toi. A nouveau, de nombreux enfants expriment l’eau du robinet, la pollution des rivières et océans…

Suite à cette première journée les trois classes dont sont issus les 12 délégués se retrouvent pour un spectacle de la Compagnie Austral (80 personnes dont une dizaine de parents). Enfants enthousiastes et participatifs pour découvrir différentes propriétés physiques de l’eau et apprendre sur les gestes éco-citoyens.

Deuxième étape : Atelier préparatoires janvier-mars 2012

Afin de préparer les élèves à leur participation au Forum et leur permettre d’y jouer un rôle actif, les trois classes ont participé à une série d’ateliers en amont pour découvrir l’eau et ses enjeux dans le territoire local avant de la découvrir dans sa dimension globale et ses enjeux mondiaux au Forum.

Face au constat du difficile accès des enfants à l’imaginaire et aux expériences vécues en lien avec l’eau, il nous a semblé important pour les ateliers préparatoires de trouver une approche de l’eau qui fasse appel à tous les pôles de la personnalité des enfants : le pôle de la corporalité, invitant à percevoir et agir, le pôle de la rationalité mobilisant les réflexions sur l’action et le pôle de l’imaginaire faisant appel au ressenti, aux capacités psychologiques et émotionnelles.

Ainsi a été imaginée une série d’ateliers auxquels les trois classes ont participé pour découvrir l’eau de façon concrète et palpable dans le territoire local avant d’aller à la rencontre des enjeux globaux au Forum Mondial de l’eau.

1/ Sortie Marne : exploration sensorielle pour découvrir ce beau fleuve, notre source d’eau potable
2/ Sortie Sausset : une étape importante dans le cycle de l’eau urbain : le bassin de Savigny, ouvrage de rétention pour lutter contre les inondations par temps de pluie
3/ Sortie Station d’épuration : la fin du cycle, dépolluer l’eau avant rejet au milieu naturel.
4/ atelier en classe : représenter l’ensemble du cycle découvert sur le terrain sur une carte, séances de brainstorming pour que les élèves identifient et formulent les enjeux qui les ont le plus touchés et dont ils veulent se faire porteurs de parole au Forum Mondial de l’eau. Les discours que feront deux élèves à la cérémonie franco-japonaise à Marseille sont issu des enjeux élaborés par les trois classes lors de séances de brainstorming.

-  Description détaillée Sortie en Marne  :

1h30 de balade/course à pied et exploration sensorielle de l’environnement. Quatre haltes en silence avec des groupes de 7 élèves (4 adultes encadrant pour un groupe de 22 élèves) pour observer l’eau/les animaux, les végétaux, sentir le courant de l’eau sur la main, sentir les odeurs, la respiration qui s’approfondie, « le cœur qui bat dans les oreilles ». « C’est bon de courir en regardant l’eau », « c’estmagnifique !! » à la découverte du lac de Vaires-sur-Marne, « je voudrais rentrer dans l’eau pour pêcher les bouteilles et les mettre à la poubelle » à la vue des déchets flottants, quelques pieds mouillés par enthousiasme à l’idée de libérer l’eau de ses déchets…

Rayan contemplant le fleuve accroupi au bord de la Marne, les deux mains plongées dans l’eau pour sentir le courant et qui glisse à sa copine de classe « je crois que c’est la plus belle sortie de ma vie »… « moi aussi » répond Gladys.
Une qualité d’attention, de silence, de réceptivité tout à fait remarquable par le fait des petits groupes de sept enfants encadrés par un adulte qui invite au silence, à l’écoute, à la contemplation.

Lors de la halte sur la grande pelouse du lac de Vaires : chaque groupe se trouve une place loin des autres pour appréhender toute la vastitude de l’espace qui s’offre à nous. Puis le premier groupe propose aux autres d’imiter les mouvements d’étirement en lien avec le ciel, le deuxième groupe en lien avec l’espace, le troisième groupe en lien avec la terre. Enfin les trois groupes se rejoignent au milieu de la grande pelouse pour se tenir les mains en cercle et en silence un moment avant d’expliquer aux autres ce qu’évoquaient leurs mouvements : « essayer de toucher le ciel pour faire tomber la pluie », « les vagues d’eau qui remplissent l’espace autour de nous », « l’eau qui rentre dans la terre et la nourrit pour faire pousser un arbre ».

Puis accueil au chalet de la base de loisir de Champs sur Marne. Assis en cercle, les yeux fermés, les enfants suivent les instructions de la danseuse et chorégraphe qui nous accompagne : laissez vous sentir tous les éléments que vous avez rencontrés dehors, lequel vous a particulièrement marqué, qu’est-ce que vous avez préféré découvrir ? « Le reflet du soleil sur l’eau, les plantes, les exercices pour s’étirer, courir en regardant l’eau, le bruit que faisait l’eau etc »
Ensuite, sur musique avec des bruits d’eau les enfants choisissent des éléments « Les arbres, les oiseaux, le ciel, l’eau » à partir desquels ils créent une composition de trois mouvements ou gestes les représentants : 1 2 3, 123, d’abord les yeux fermés, puis yeux ouverts devant le groupe, tous ensemble mimant l’eau, le ciel, les arbres, les oiseaux. Introduction corporelle dansée au rythme des haïkus, sur lesquels les enfants travailleront lors du quatrième et dernier atelier et avec les partenaires japonais au Forum mondial de l’eau. Séquence suivie de la lecture de quelques haïkus pour sensibiliser à la sonorité de ces poèmes.

Les petits carnets de bords sont très bien accueillis par les élèves dont certains prennent visiblement beaucoup de plaisir à écrire et dessiner dedans aussi bien pendant la balade dehors que dans les moments au chalet.

Pour finir, la visite du barrage de Noisiel. Impressionnés, parfois peureux, plus ou moins prudents, les enfants s’approchent de ces masses d’eau impressionnantes qui se jettent sur les rochers en pied de barrage : « mais pourquoi l’eau est-elle toute calme en haut et sauvage en bas ? », « et si je tombe dedans, c’est dangereux ? », et d’où elle vient toute cette eau ? mais ça ne s’arrête jamais ? Avant de se dire au revoir les enfants se lancent dans une série de chansons, sur un pont qui traverse la Marne. La pluie fait des claquettes…

Une belle journée se termine juste au moment où il commence à pleuvoir.
Durée de cet ensemble d’activités : 10h – 15h (pic nique au chalet)

Troisième Étape : Correspondances avec les élèves de CM2 de la Garde Freinet

Via Internet les élèves délégués font connaissance avec leurs correspondants de la classe de CM2 par qui ils seront accueillis pour une nuit avant l’arrivée au Forum.

Quatrième Étape :

Arrivée par train à Toulon puis visite du barrage de la Verne pour comprendre les enjeux de l’eau dans une région dont le climat est très différent de celui de la région parisienne. Construction de maquettes du barrage avec des matériaux naturels ramassés dans la forêt autour du barrage. Les enfants par petits groupes font connaissance et brisent la glace des premiers contacts avant de se retrouver dans les familles d’accueil pour la nuit.

Cinquième Étape :

Dans le cadre du FME les onze enfants aulnésiens ont rencontré un groupe de 10 enfants japonais pour participer ensemble à une cérémonie au pavillon japonais puis à un atelier artistique et créatif. Lors de la cérémonie, deux enfants français et deux enfants japonais ont lu les discours issus de leurs réflexions préalables sur les enjeux de la préservation de l’eau.

Dans l’atelier qui a suivi cette rencontre formelle, le groupe d’enfants s’est retrouvé dans une salle pour un après-midi riche en couleurs. 50 dessins issus du concours international du PNUE ont été exposés, et chaque enfant a choisit celui qu’il préfère pour entre en dialogue avec cette représentation et y découvrir les messages qu’elle transmet. Ensuite les enfants ont partagé leurs découvertes avec d’autres enfants puis ils ont créée tous ensemble une grande fresque des sons et couleurs de l’eau.

En prenant le temps d’observer avec attention un dessin et de partager avec d’autres ce qu’on y a découvert, cet atelier a facilité la rencontre interculturelle et les échanges dans l’objectif d’une compréhension des nécessaires solidarités internationales dans le domaine de l’eau. La forte motivation des enfants à traiter la nature et la terre comme un ensemble à préserver s’est exprimé dans une myriade de couleurs et de motifs qui varient selon les régions, l’ethnie et l’âge de l’enfant.

Dernière Étape :

Chaque enfant s’est ensuite approprié un fragment de la grande fresque, l’a encadré et lui a donné un titre en lien avec les émotions ou souvenirs que lui évoque sa toile. L’ensemble des cadres a été exposé dans le hall du palais des congrès où les enfants sont allés à la rencontre des visiteurs du Forum mondial de l’eau. Ils leurs ont demandé de choisir à leur tour un cadre avec un bout de fresque, d’observer avec attention leur dessin et d’agrémenter ces œuvres d’un message personnel, d’un souvenir, d’un souhait pour l’eau. En petits ambassadeurs, les enfants ont participé avec enthousiasme à cette volonté d’éveiller dans l’esprit de chacun la conscience de l’eau et le sentiment de sa valeur.

Les discours de enfants aulnésiens

Discours 1

"Nous sommes les déléguées de trois classes de l’École Croix rouge à Aulnay-sous-Bois en Seine-Saint-Denis. Notre quartier est situé en pleine ville dans une zone d’éducation prioritaire.
Nous nous sommes préparés au Forum Mondial de l’Eau en faisant des sorties et des ateliers pour découvrir le cycle de l’eau naturel et en ville. Nous avons constaté que l’eau est polluée par les activités de l’homme. Malgré les stations de dépollution, l’eau rejetée dans les rivières contient des produits nocifs pour l’environnement et menace certaines espèces et la santé de l’homme.
Il existe des gestes simples que chacun peut faire pour réduire la pollution de l’eau :
- Ne pas jeter des déchets dans l’eau
- Cesser d’utiliser des produits toxiques pour le ménage, le bricolage et le jardin

Mais de grandes entreprises font des bénéfices en vendant ces produits.
Nous aimerions que leur vente soit interdite et que les consommateurs se rendent compte que chacun a le pouvoir de changer les choses si on cesse d’acheter des produits polluants".

Discours 2

"Ici au Forum nous allons participer à un atelier avec nos camarades japonais. Apprendre à se connaître et à partager crée de l’amitié entre les peuples et c’est important parce qu’il y a beaucoup de pays en conflit qui se battent pour s’approprier la ressource en eau.
Nous avons la chance de vivre dans un pays où l’eau n’est pas un problème, mais par solidarité avec les autres, chacun peut faire attention de ne pas gaspiller ce trésor.
Nous sommes très heureux de participer à ce projet, grâce au programme Escale d’eau du Conseil général de Seine-Saint-Denis, à la ville d’Aulnay-sous-Bois et à l’Institut de recherche pour l’humanité et la nature du Japon
".

 

 

Connectez-vous pour accéder à l'ensemble des documents du centre de ressources partenaires