Évaluation de la connectivité floristique en Seine-Saint-Denis

Publié le par Direction de la Nature, des Paysages et de la Biodiversité

Mots-clés : biodiversité trame verte et bleue écologie du paysage connectivités connexions

Envoyer par mail

Le Museum national d’Histoire naturelle a créé un modèle d’évaluation de la connectivités floristiques afin d’identifier une trame verte pour le territoire de la Seine-Saint-Denis.

 

Les connexions entre îlots semi-naturels permettent aux espèces de disperser d’îlot en îlot et ainsi de conserver une biodiversité importante. Elles sont donc devenues un enjeu majeur dans la préservation de la biodiversité. La fragmentation des habitats semi-naturels est particulièrement intense dans les zones fortement urbanisées comme la Seine-Saint-Denis.

En effet, 50 à 80% des surfaces y sont totalement imperméabilisées et les habitats semi-naturels restants, tels que des îlots herbacés peu ou pas gérés, sont le plus souvent de petite taille. Conserver la biodiversité liée à ces habitats sur ce territoire nécessite donc de s’assurer de la présence de ces îlot et des connexions entre eux. Le modèle du Muséum vise à identifier ilôts et connexions sur le territoire de la Seine-Saint-Denis.

 


source : Museum national d’Histoire naturelle , CESCO, Gilles Plattner, Romain Lorrillière, Noëlie Maurel, Jawad Abdelkrim et Colin Fontaine- 2014

Document(s) à télécharger