Une architecture de l’engagement : l’Atelier d’urbanisme et d’architecture (AUA)

Publié le par Direction de la Culture du Patrimoine du Sport et des Loisirs (DCPSL)

Mots-clés : exposition AUA urbanisme architecture

Envoyer par mail

Alors que disparaissait Le Corbusier, le Cercle d’études architecturales décernait en 1965 son prix à trois équipes : l’Atelier de Montrouge, l’agence Salier, Courtois, Lajus, Sadirac et l’Atelier d’urbanisme et d’architecture (AUA). Ce dernier se distinguait particulièrement par son caractère pluridisciplinaire, car il était le premier à rassembler architectes, décorateurs, ingénieurs, urbanistes, sociologues, paysagistes ou encore artistes autour d’un projet commun, tout en entretenant des relations étroites avec la politique et la culture.

Dans l’actuelle Seine-Saint-Denis, l’AUA a continument travaillé, quasiment depuis sa fondation en 1960 jusqu’à sa dissolution début 1986. Ce collectif a ainsi construit dans 22 villes en Seine-Saint-Denis, soit plus de la moitié des communes de département. Nombre de ses membres y ont poursuivi ensuite une activité professionnelle féconde.

Pour accompagner et prolonger l’exposition qui s’est tenue à la Cité de l’architecture et du patrimoine du 30 octobre 2015 au 29 février 2016, ce troisième numéro des Cahiers du patrimoine présente l’ensemble de leurs réalisations en Seine-Saint-Denis.

Document(s) à télécharger